Présentation de l'ADENA

 


A l'ouest de l'étang de Thau, sur l'ancien delta de l'Hérault, la Réserve Naturelle Nationale du Bagnas reste l'ultime refuge naturel sur une côte vouée au tourisme balnéaire.Sur près de 600 hectares une belle diversité de milieux naturels, allant de la plage et des dunes à l'étang plus sauvage du Grand Bagnas, est complétée par une multitude d'oiseaux, centre d'intérêt principal de la réserve (plus de 240 espèces et plus de 10.000 oiseaux d'eau en été).

Préservée de l'installation d'un parc de loisirs par une haute lutte associative, le Bagnas est aujourd'hui un sanctuaire de nature que l'ADENA n'hésite pas cependant à faire découvrir. Le Conservatoire du littoral a acquis tous les terrains de la Réserve fin 2003. La gestion en matière hydraulique et de maîtrise de la fréquentation du public en est aujourd'hui facilité.Le conservatoire du littoral acquiert peu à peu tous les terrains en Réserve Naturelle dont la gestion délicate en matière hydraulique et impact de la fréquentation sera ainsi facilité.

L'intérêt de la réserve tient dans la grande diversité des milieux naturels et de celle de l'avifaune. Bien représentative des zones humides méditerranéennes, la réserve présente plus d'une vingtaine de milieux naturels, de la plage aux étangs, sous l'influence de la topographie, des niveaux d'eau et de la salinité. Sept habitats sont ainsi protégés au titre de la directive européenne ‘ Habitats ‘ ; dunes, sansouires, prés salés, lagunes...

Plus de 1000 espèces de faune et de flore ont été répertoriées.Pour l'avifaune le Bagnas reste un haut lieu de l'ornithologie en France, avec plus de 240 espèces observables au long de l'année, nicheuses, de passage ou migratrices.Au mois d'août, 10.000 oiseaux d'eau occupent régulièrement la réserve.


Cet article provient de Infocapagde

L'url pour cet article est : https://infocapagde.com/sections.php?op=viewarticle&artid=23