SNSM : Les Sauveteurs en Mer, la Sirène

Pour votre information, Benoît, le fils du webmaster a travaillé à la réalisation de ce clip pour la SNSM. Ce clip a été présenté au dernier salon nautique à Paris.

Réalisation FIX Studio Paris

Publié le : Vendredi 23 décembre 2016

SNSM : Les sauveteurs en mer du Cap d'Agde sur le pont

SNSM0101070716.jpg

Les sauveteurs en mer du Cap d’Agde sont prêts pour la saison 2016, notamment sur la zone allant de Marseillan-plage à Vias-plage, en passant par le fort Brescou et ses haut-fonds.

Un travail rendu délicat par l’insouciance de certains plaisanciers.

Difficile de ne pas penser aux plages de Malibu et aux maillots de bain rouge quand on parle de sauveteurs en mer. Au Cap d’Agde, pas de requin blanc à pourchasser,pas de bombes nucléaires sous-marines à désamorcer. Pourtant, le danger est bien réel, d’autant plus quand les plaisanciers et les baigneurs ne voient que la surface de la Grande bleue.

En oubliant que, sous sa robe calme et légère, se dissimulent quelques pièges qu’il n’est pas bon de sous-estimer car en méditerranée, les changements de temps peuvent être bref et impromptu.

La vocation première de notre station est l'engagement bénévole et gratuit au service de la vie humaine, en mer et sur les plages.

Pour honorer cette promesse, les bénévoles que nous sommes, font preuve d'un investissement profond pour mener nos trois missions :

  • sauvetage des personnes
  • formation des équipages
  • prévention des risques.

Notre objectif: assurer une pratique de la mer plus sûre et plus respectueuse.

Pour mener à bien sa mission, la station SNSM du Cap d’Agde doit faire face aux différents frais d’entretien, de fonctionnement, et de formation des équipages.

Notre station ne peut assumer ces dépenses que grâce aux actions qu’elle mène :
Ventes d’articles publicitaires et de vêtements lors du salon nautique du Cap d’Agde, dons et partenariat, qui sont nos principales ressources.

Le sauvetage en mer nous concerne tous. Nous pouvons tous être confrontés à ce danger et nous comptons sur vous pour nous aider à mener à bien notre mission.

N'hésitez pas à nous soutenir via nos formulaires de dons

En vous remerciant par avance et au plaisir de vous rencontrer ,mais à la station bien sur...

Les sauveteurs en mer du Cap d'Agde...

Publié le : Vendredi 01 juillet 2016

SNSM : Communiqué de presse de la station SNSM du Cap d'Agde

 

L'équipage de la vedette de sauvetage en mer du cap d'Agde a été mis en alerte le lundi 8 février 2016 pour porter assistance à un voilier échoué sur la plage de Marseillan.

Les conditions météo favorables ont permis de porter secours rapidement aux deux personnes qui avaient réussi à se mettre en sécurité sur la plage. Le voilier a été remis à flots et ramené à Marseillan son port d’attache.

Cette mission engagée à 12h45 s’est achevée vers 16h00. Cette opération a montré la compétence de l’équipage qui s’entraine régulièrement pour faire face aux différentes missions de sauvetage.

Publié le : Mercredi 10 février 2016

SNSM : Le sauvetage d'un navire en perdition!

Le 8 Août 2015 à 18H50, le CROSSMED mobilise la station SNSM d'AGDE pour assister un plaisancier en difficulté, qui n'est plus en mesure de regagner son port de destination.

La personne est une septuagénaire, seule à bord de son voilier, un EDEL 660.

Les conditions météo sont quelques peu délicates (Le ciel couvert, avec les ondées, limitent la visibilité, et des rafales d'orage se produisent).

Le requêrant ne dispose pas de GPS permettant de le localiser précisément, et sa VHF (Ainsi que son téléphone portable) fonctionnent de façon très aléatoire.

Le secteur de recherche est tout d'abord défini au niveau des parcs à moules devant Marseillan, puis plus au Nord vers Sète et ensuite plus au large, sans succès.

Des estimations de dérives sont calculées par le CROSSMED et notre navigateur de bord, mais ne donnent rien de concret; le requérant reste introuvable malgré l'usage de tous nos moyens disponibles (Jumelles, radar, canotiers équipés sur le pont, ...).

Le CROSSMED prend l'option de nous adjoindre le concours d'un hélicoptère de la sécurité civile, car la nuit approche et va compliquer grandement les recherches, et c'est un hélicoptère Dragon 34 qui va pouvoir nous guider sur le requérant après l'avoir localisé à 6,5 nautiques dans le Sud est du CAP D'AGDE.

Les premières manœuvres vont tout d'abord consister à transborder, avec notre zodiac, le requérant sur notre vedette afin de le réchauffer et réconforter.

Deux canotiers vont ensuite affaler les voiles de l'EDEL 660, les ferler, et mettre en oeuvre le cordage de remorque pour évoluer ensuite en remorquage jusqu'au port du CAP D'AGDE.

Arrivés au port, l'EDEL 660 est amarré à l'avant port, les démarches administratives sont effectuées, et le matériel est rincé, séché, rangé.

Chaque équipier, prêt pour une nouvelle intervention si nécessaire, regagne son domicile pour prendre un repas, car il est 23H00 et la faim se faire sentir.

Teddy PERRIN

Lien vers video

Publié le : Mercredi 12 août 2015

SNSM : La toute nouvelle vedette des Sauveteurs SNSM de la Réunion s'échoue

Publié le 14 octobre 2014 par ActuNautique.com

Elle avait été baptisée samedi.

Les fortunes de mer peuvent arriver à tous les marins, et même à ceux les plus aguerris et les plus entraînés, comme le démontre le triste exemple de l'équipage de la station des sauveteurs SNSM de Saint Pierre, à la Réunion.

Lundi, alors qu'ils se trouvaient à bord de leur vedette, en intervention, rentrant dans le port de Saint Pierre, une panne des deux moteurs leur a fait perdre toute manoeuvrabilité et le ressac a finalement drossé l'embarcation sur le jetée du port.

7 sauveteurs bénévoles SNSM étaient à bord au moment de l'accident, dont trois ont été précipités à la mer. Un seul blessé léger est à déplorer, toujours à l'hôpital, choqué par l'accident.

Triste ironie de l'histoire, cette vedette, toute neuve, le Commandant Rivière, venait d'être baptisée samedi devant des dizaines de spectateurs venus encourager les bénévoles de la station. Elle était attendue depuis des années.

Xavier de la Gorce, président national des Sauveteurs en Mer SNSM, qui avait fait le déplacement à l'occasion de ce baptême, a exprimé toute sa tristesse sur l'antenne de nos confrères de Réunion Info.

Drossé sur la digue, le Commandant Rivière doit être gruté sur la terre ferme, chaque vague endommageant un peu plus l'intégrité de la coque.

En attendant une expertise qui expliquera comment deux moteurs peuvent simultanément tomber en panne, puis une éventuelle réparation, le précédent canot, qui devait être mis en vente, sera finalement réactivé, pour un temps encore indéfini.

 

Publié le : Mardi 14 octobre 2014

SNSM : Assistance aux biens

Ce sujet qui a prêté à confusion l’été dernier et suscité maints débats a été largement évoqué en séance en cette période pré-estivale.

Xavier de la Gorce a fait réaliser cet automne une étude à ce sujet par le commissaire général de la Marine (2S) Olivier Laurens dont les conclusions sont très claires.

Il faut rappeler que ce type d’interventions pour le sauvetage des biens s’inscrit dans la mission statutaire de la SNSM de sauvegarde de la vie humaine et de prévention de la sécurité générale en mer.

La SNSM intervient sur ordre des CROSS et a alors la pleine capacité juridique à exercer ce type de mission assortie d’une rémunération forfaitaire à niveau prix coûtant. L’assistance aux biens est et doit rester une activité annexe à son activité principale et la SNSM ne peut bien sûr en tirer profit.

Lors de son dernier contrôle en 2013, la Cour des Comptes a demandé à la SNSM de revoir sa grille de tarif pour l’actualiser et la rendre plus transparente.

Cette nouvelle grille est en cours de finalisation. Elle correspond au remboursement réel des frais engagés par les Sauveteurs (gasoil/amortissement du bateau utilisé) pour sauver le bien et sera diffusée prochainement aux stations.

La SNSM attend en outre les conclusions de l’étude lancée sur ce dossier par le ministère chargé de la mer.

Publié le : Mercredi 11 juin 2014

SNSM : La SNS 211 en intervention le 10 mai 2014

Samedi 10 mai à 09h25, la SNS 211 fut mise en alerte pour une vedette de 6,50 mètres échouée sur la pointe du diamant de Brescou avec une personne à bord.

Dans un premier temps,deux équipiers sont partis en semi-rigide sur le requérant afin d'évaluer les dégâts et ont mis en sécurité le plaisancier sur la SNS 211.

La voie d'eau est importante (étrave et quille déchirée et arbre d'hélice endommagé).

La remorque fut ensuite mise en place sur la vedette sans trop de difficulté.

Direction le port du cap d'agde,ou les services de la capitainerie attendaient pour compléter le dispositif d'assèchement par une moto-pompe supplémentaire en prenant en charge le remorquage au port.

Une fois de plus, ce fut une parfaite coordination entre les services de la capitainerie et la SNS 211, qui a permis au plaisancier d'être secouru et au bateau de ne pas sombrer.

Aucun blessé n'est a déplorer et le moteur du bateau n'a pas pris l'eau.

Publié le : Lundi 12 mai 2014

SNSM : La SNS 242 a quitté le Cap d'Agde

La SNS 242 a quitté ce matin le Cap d'Agde pour rejoindre sa prochaine affectation sur l'atlantique.

Publié le : Jeudi 19 décembre 2013

SNSM : Une vedette toute neuve pour la SNSM

L'ensemble des bénévoles de la SNSM agathoise a profité du salon nautique pour présenter aux plaisanciers la nouvelle vedette d'intervention fraichement livrée.

Cette nouvelle vedette est dotée d'une importante motorisation, deux moteurs de 420 chevaux assurant des performances supérieures à celles de la SNS 242 Honoré d’Estienne d’Orves.

Baptisée Terrisse, cet équipement porte le nom d'un marin agathois né en 1598 et mort en 1673, qui fut corsaire du roi sous Louis XIII et Louis XIV.

En 1659, à l'âge de 61 ans, Claude Terrisse se retira dans sa ville natale, où il occupa plusieurs fois la fonction de premier consul. A sa mort, il affecta ses biens à perpétuité à une Charité, fondation destinée à apporter des secours aux pauvres de la ville.

La commune d'Agde a érigé en 1874 sur la promenade entourant la vieille ville (actuelle rue du 4 septembre) un buste en l'honneur de Claude Terrisse, œuvre du sculpteur Auguste Baussan.

Son nom a été donné à la rue de sa maison natale dans la ville d'Agde, à une place de la station du Cap d'Agde et maintenant la vedette de la SNSM porte son nom.

Publié le : Mardi 05 novembre 2013

SNSM : Les Sauveteurs en Mer font don de leur personne. Faites un don aux Sauveteurs en Mer

Publié le : Mardi 02 juillet 2013

SNSM : Du changement à la tête de la SNSM agathoise

On en parlait dans les allées du dernier salon nautique, c'est maintenant officiel, Michel Mathieu Daude a été désigné comme Président de la station SNSM des ports du Cap d'Agde.

Michel Mathieu Daude qui tient l'hôtel Capao au Cap d'Agde est un homme très apprécié dans le milieu nautique.

Nous lui adressons nos sincères félicitations et lui transmettons tous nos voeux de réussite.

Publié le : Samedi 16 mars 2013

SNSM : La SNSM veille sur vos vies

Publié le : Mardi 28 août 2012

SNSM : Récit de notre 31 décembre 2011

La journée a commencé à 12h30 avec le dernier bain de l'année au village naturiste.

L'équipage d'astreinte se rend avec la vedette au large de la plage de port Ambonne pour assiter à la baignade du reste de l'équipe dans l'eau à 8°c avec plus de 400 courageux dont certains trés légerement vétus. Un grand merci aux génereux donataires de cette manifestation au profit de la croix rouge et de la SNSM..

Juste le temps de se rincer et prendre un vin chaud; ALERTE du CROSSMED à13h51 pour "homme à la mer" l'équipage se rend à la vedette et appareille pour recherche d'un passager du ferry TANGER -SETE tombé à la mer.Nosrecherches sont définies sur une zone dans les 43.04 N-3.41E43.17N-3.42E.

Le canot SNS 62 de Séte et les moyens aériens de la Marine Nationale participent également aux recherches; La méteo n'est pas favorable à la victime , des vagues de plus de 2m ,un vent de N/O soufflant en rafales à prés de 70 km/h mais surtout une eau à 8°c laissent peu de chance de survie à un homme à la mer sans équipement. Aprés plus de 3 heures de recherche sur notre zone et avec la tombée de la nuit le CROSS nous donne "liberté de manoeuvre". Nous rentrons à notre station deçus de ne pas avoir retrouvé cette malheureuse personne.

Un dernier jour de l' année 2011, pour l'équipage de la SNS 242, passé au large du CAP D'AGDE et qui veille
pour votre securité 24h/24h. Merci de votre confiance et pour votre soutien.

Bonne année 2012

Georges Leclerc

Publié le : Mardi 03 janvier 2012

SNSM : Deux sorties "musclées" pour les sauveteurs en mer du cap d'Agde

Mardi 15 novembre 2011 en fin de matinée, la vedette de sauvetage en mer du Cap d'Agde est mise en alerte pour porter assistance à un voilier en avarie moteur au delà de Marseillan. Malgré une mer démontée le voilier et ses deux passagers ont été ramenés à bon port.

Dimanche 20 novembre 2011 engagement de la vedette suite à une inquiétude sur un véliplanchiste au large de la tamarissière, les pompiers d'Agde et l'hélicoptère Dragon34 ont également été engagés pour la recherche.

Intervention rendue délicate par des creux de 2.5 à 3 mètres. Aprés une heure de recherche le CROSSMED donne liberté de manoeuvre à tous les moyens de secours car, fort heureusement, le planchiste a pu renter par ses propres moyens.

G. Leclerc 

Publié le : Dimanche 20 novembre 2011

SNSM : Opération de sauvetage en mer

L’équipage de la station de sauvetage en mer du Cap d’Agde a participé dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juillet 2011 aux recherches du passager du jet ski disparu au large de Valras.

Malgré la mise en œuvre d’un important plan de sauvetage, engagement de trois hélicoptères, deux vedettes de sauvetage en mer, des pompiers et des gendarmes le naufragé n’a pas survécu et son corps a été ramené à terre le dimanche matin.

Suite à ce drame, nous souhaitons rappeler à chaque usager de la mer l’importance de se munir d’éléments de sécurité : gilet de sauvetage, fusée, VHF, feux à éclats …

L’investissement dans une VHF est minime comparé au fait que ce moyen  de communication peut  vous sauver la vie. Appelez les secours  sur le canal 16, canal réservé aux urgences, depuis votre VHF.

A défaut, vous pouvez contacter les secours depuis votre téléphone portable en composant le 112 qui transférera l’appel vers le CROSS.

G. Leclerc

Publié le : Mercredi 27 juillet 2011

SNSM : Sauvetage en mer : réponse du gouvernement à notre député

PR01230611.jpg
Dessin de Yvern 

En octobre 2008, pour faire suite à notre initiative concernant le sauvetage en mer, notre député Maire d'Agde, Gilles D'Etorre écrivait au ministre Jean-Louis Borloo afin de l'alerter sur la situation.

Lire l'article

On peut penser que notre parlementaire, représentant du peuple, a fait son devoir en posant la question au gouvernement.

Plus de trente mois après, l'administration répond avec un texte du genre "tout va bien, on fait ce qu'il faut", en publiant au journal officiel le 17 mai 2011.

Nous vous invitons à consulter le texte en cliquant sur ce lien.

Ce qui est certain c'est que depuis 2008, on ne peut pas dire que les choses se soient améliorées à la SNSM agathoise.

Vous êtes déjà très nombreux à avoir signé notre lettre ouverte et il faut prendre conscience que des évolutions sont possibles et nécessaires.

Le sauvetage en mer concerne votre sécurité

Signez et faites signer la lettre ouverte au Ministre

Nous comptons maintenant plus que jamais sur votre soutien pour obtenir d'autres signatures et prévenir d'autres plaisanciers. Transmettez ce document à vos contacts en cliquant sur Envoyer cet Article à un ami

Publié le : Mardi 28 juin 2011

SNSM : La SNS242 en ordre de marche ?

_1308210443.jpg

Depuis la parution de l'article du Midi Libre du 25 mai 2011, nous avons tenté d'apporter des éclaircissements sur ce qui se passait à la SNSM agathoise.

Nous l'avons fait le plus factuellement possible en publiant les documents en notre possession depuis plusieurs mois.

En acceptant de publier la lettre d'un ancien de la SNSM, ancien Directeur du port, nous nous attendions à recevoir un document contradictoire du Président de la SNSM, nominativement mis en cause, mais il ne s'est pas manifesté.

Nous considérons que tout ceci nuit gravement à la réputation de la SNSM mais cela ne semble pas affecter les hauts responsables de cette association au mode de fonctionnement paramilitaire.

Il faut préciser qu'à la demande des trois anciens bannis de la SNSM, nous avions accepté l'idée que le linge sale devait se laver en famille...

Poser la moindre question est considéré comme un comportement indiscipliné, il faut être bénévole et docile, telle est la devise non avouée mais bien réelle.

Le bilan de tout cela, c'est que trois anciens sont remplacés par des novices.

Alors pas d'inquiétude pour faire des opérations de remorquage par beau temps, la dépanneuse sera opérationnelle.

En ce qui concerne les interventions de sauvetage par mauvais temps, on peut s'interroger sur l'efficacité de la SNS242.

Des sauveteurs bénévoles encadrés par des professionnels nous garantiraient un dispositif cohérent. Ce n'est pas encore à l'ordre du jour, mais cela finira par s'imposer.

Tout ceci nous conforte dans la nécessité de réformer l'organisation du sauvetage en mer dans notre pays.

Vous êtes déjà très nombreux à avoir signé notre lettre ouverte et il faut prendre conscience que des évolutions sont possibles et nécessaires.

Le sauvetage en mer concerne votre sécurité

Signez et faites signer la lettre ouverte au Ministre

Nous comptons maintenant plus que jamais sur votre soutien pour obtenir d'autres signatures et prévenir d'autres plaisanciers. Transmettez ce document à vos contacts en cliquant sur Envoyer cet Article à un ami

Publié le : Vendredi 17 juin 2011

SNSM : SNSM

Origines de la SNSM

La première station de sauvetage fut créée à Boulogne-sur-mer en 1825.

En 1967, la SNSM nait de la fusion de deux sociétés, la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés (1865) et la Société des Hospitaliers-Sauveteurs Bretons (1873).

Reconnue d'utilité publique par le décret du 30 avril 1970, la SNSM a pour mission de secourir bénévolement et gratuitement des vies humaines en danger, en mer et sur les côtes de France et d'outre-mers.

Le saviez-vous ?

3500 sauveteurs embarqués bénévoles

Il existe 3500 sauveteurs bénévoles en France. Ce sont des professionnels de la mer (originaires de la pèche, de la marine nationale ou de la marine marchande). Leurs activités se déroulent dans une zone de 20 nautiques qu'ils connaissent parfaitement. Chaque membre de l'équipage possède sa propre spécialité complémentaire avec celle du reste de l'équipe.

Il existe 229 stations sur tout le territoire français et d'outre mer.

600 cadres bénévoles

Présidents de stations, secrétaires, trésoriers, directeurs de centre de formation, délégués départementaux ou chargés de mission, ils mettent leurs expériences au service de la mer.

600 bénévoles formateurs des nageurs sauveteurs

Les bénévoles formateurs forment pendant 8 mois des jeunes au métier de nageurs-sauveteurs. Présents sur tout le territoire français, les 30 centres de formation forment chaque année 500 nouveaux sauveteurs.

1300 nageurs-sauveteurs

Ils assurent pendant l'été la surveillance des baignades d'environ 250 plages en France. Ils s'entraînent régulièrement et se perfectionnent à la conduite de jets-ski, au sauvetage en milieux hostiles, à la manœuvre de vedettes de sauvetage, à la réparation d'embarcations pneumatiques et au monitorat de secouristes.

45 salariés seulement

Répartis entre le siège à Paris et le CERO (Centre d'Entretien Régional et de Réparation de l'Ouest), ils gèrent toute cette organisation. Son président, Yves Lagane, plaisancier et vice amiral d'escadre, a travaillé pendant 30 ans dans la marine nationale. Il a été commandant de 3 sous-marins dont deux nucléaires. Ancien Préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord, il préside la SNSM depuis 2005.

Les moyens nautiques

La SNSM possède 40 canots insubmersibles et auto-redressables, 30 vedettes de 1ère classe, dont 13 insubmersibles à propulsion hélices ou hydro-jets, 68 vedettes de 2ème classe, atteignant 21 à 25 nœuds (environ 46km/h), 33 vedettes de 3ème classe, une trentaine de vedettes légères, dédiées aux interventions de proximité et 425 canots pneumatiques, équipés de moteurs hors-bord de 30cv. A cela s'ajoute de plus en plus de jets-ski.

Les résultats

Chaque année, environ 10 000 personnes sont secourues et 3 000 bateaux en difficulté sont assistés. Plus de 50% des interventions se font en France métropolitaine et 70% sont effectuées en faveur des plaisanciers.

Depuis 1980, les sauveteurs en mer ont secouru l'équivalent de la population d'une ville comme Rouen.

Les ressources

Les sauveteurs en mer reçoivent des subventions de l'Etat, des régions, des départements et des collectivités locales, qui constituent un peu plus du tiers de leurs ressources. L'essentiel des moyens de financement est d'origine privée : adhésions, dons, legs, sponsors, mécènes etc.

Les besoins

Pour assurer ses missions de sauvetage, la SNSM a besoin de renouveler régulièrement sa flotte chaque année. Le coût de ce renouvellement s'élève à 5 millions d'euros, soit près d'un tiers du budget des sauveteurs en mer. Le bon fonctionnement de la SNSM nécessite la formation et l'équipement individuel des sauveteurs embarqués, l'entretien et la mise à niveau des infrastructures ainsi que le soutien aux actions de prévention auprès du grand public.

En mer, vous avez besoin de la SNSM, à terre, elle a besoin de vous.

Remplissez le formulaire d'adhésion

Publié le : Mardi 15 septembre 2009

SNSM : Intervention de la SNS 242 à Brescou



Intervention délicate de la vedette (SNS 242) des sauveteurs en mer du Cap d'Agde vendredi 17 juillet.

Un voilier de 8,20 m s'est échoué en milieu de matinée sur le rocher du diamant (Brescou) avec deux personnes à bord évacuées sur la vedette par le jet ski de la SNSM. Après avoir fait pivoter le voilier, le remorquage a été effectué sans tarder. Le voilier a été fortement endommagé, une voie d'eau importante a nécessité le grutage par le personnel de la Sodéal en urgence.

Merci à Patrick travaillant sur le port qui à été embarqué pour aider les sauveteurs en mer.

Publié le : Vendredi 17 juillet 2009

SNSM : La SNSM du Cap d'Agde participe aussi à des exercices d'entraînement

SNS 242 Cap d'Agde

La SNSM au Cap d'Agde participe aussi à des exercices d'entraînement des pilotes de la base de Nimes-Garon aux largages de chaîne SAR "Search And Rescue" à partir d'aéronefs Bréguet Atlantique ATL2. Cet exercice explique la présence de la vedette SNSM du Cap en mer accompagnée d'un avion à basse altitude sur le plan d'eau de manière répétitive selon les conditions météorologiques.

Les missions SAR de l'ATL2

Le bréguet Atlantique est un outil par excellence de la recherche en haute mer, L' ATL2 couvre un très large rayon d'action (4 300 nautiques, soit 18 heures de vol !). La recherche est facilitée par la " bulle " située sur le nez de l'appareil.

L'exercice

La vedette SNSM va se positionner à un lieu de RDV au large avec l'ATL2, un figuratif (Radeau de survie) est mis à l'eau pour simuler la présence de naufragés.

Dès que le « naufragé » est repéré, marqueurs fluorescents et fumigènes sont largués afin d'estimer au plus juste la zone idéale de largage de la chaîne SAR. Selon la dérive du produit dans l'eau, et la direction de la fumée, la chaîne sera larguée en amont du courant, pour éviter au naufragé de s'épuiser à nager vers elle.

A chaque largage, la vedette SNSM avec le personnel de l'aéronaval de Nimes_Garon embarqué effectuent des mesures afin de communiquer aux pilotes dans l'aéronef la précision du tir et ensuite récupèrent le parachute de largage, enroulent sur la chaîne SAR et hissent à bord le fut d'environ 80 Kg. Une fois le fut arrimée à la vedette, la vedette va se repositionner pour le tir suivant. Chaque pilote doit faire au minimum un tir d'entraînement par quadrimestre.

Publié le : Mercredi 03 juin 2009

Page suivante

Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

27 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Inforigolo
L'imagination porte bien plus loin que la vue.
Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Réseaux sociaux

Plus de contenu