SNSM : Communiqué de presse de la station SNSM du Cap d'Agde

 

L'équipage de la vedette de sauvetage en mer du cap d'Agde a été mis en alerte le lundi 8 février 2016 pour porter assistance à un voilier échoué sur la plage de Marseillan.

Les conditions météo favorables ont permis de porter secours rapidement aux deux personnes qui avaient réussi à se mettre en sécurité sur la plage. Le voilier a été remis à flots et ramené à Marseillan son port d’attache.

Cette mission engagée à 12h45 s’est achevée vers 16h00. Cette opération a montré la compétence de l’équipage qui s’entraine régulièrement pour faire face aux différentes missions de sauvetage.

Publié le : Mercredi 10 février 2016

Infocapagde : Charles Robin nous a quitté

PR01230908.jpg

Charles Robin, ardent défenseur des Plaisanciers nous a quitté, c'est une bien triste nouvelle, mais ce qui est certain c'est qu'il restera longtemps dans la mémoire des plaisanciers agathois.

Ancien Président de l'UPCA, association de défense des plaisanciers, qu'il anima pendant plus de 10 ans, il avait réussi à établir un dialogue constructif avec l'ancien maire de la ville d'Agde Mr Passerieux.

Plus tendus furent les relations avec l'actuelle municipalité, on se souviendra de l'odieux traitement qu'il eût à affronter avec une assignation injustifiée pour diffamation des dirigeants de la Sodeal en 2012, alors qu'il était conseiller portuaire.

L'homme intègre qu'il était, avait énormément souffert de cette indélicate mise en cause financée sur fond public avec l'approbation des élus de la ville.

Charles aimait profondément tout ce qui concernait la mer.

A la barre de Canopus, il était heureux, son voilier avait été équipé pour qu'il puisse en profiter le plus longtemps possible, s'en séparer fût pour lui une peine que seul un vrai marin peut comprendre.

A bord de son voilier, il y puisait de nouvelles forces, c'était pour lui un rajeunissement de tout son être.

A de nombreuses reprises nous nous retrouvions au mouillage où il affectionnait particulièrement le simple bain de mer, puis nous parlions de navigations de bateaux, de croisières...

Charles tu nous manqueras, les plaisanciers ne t'oublieront pas, je penserai souvent à toi.

A Michèle, son épouse, qui l'a accompagné jusqu'à la fin avec un dévouement exemplaire, merci.

Philippe Revilliod

Publié le : Lundi 08 février 2016

Infocapagde : Renouvellement des contrats 2016

Les plaisanciers des ports du Cap d'agde ont reçu ou vont recevoir la facture 2016 pour la place de port.

En 2015, le Président Directeur général de la Sodeal s'était engagé à apporter des explications et faire le point sur l'imputation nouvelle de la taxe foncière sur les contrats de location de place de port.

Cet engagement, pourtant formulé par écrit et notifié à tous les plaisanciers n'est pas tenu.

De plus en 2016, les plaisanciers devront subir cette forte augmentation.

Le CDPCA, que nous avons contacté, a instruit le dossier et considère que la Sodeal se permet une certaine liberté avec, en particulier, la taxe foncière dont le règlement lui incombe totalement et ne fait pas partie des charges dont certaines, limitativement énumérées par la loi, sont récupérables.

Vous êtes invités à porter sur votre contrat la même mention que l’an passé, à savoir :

« bon pour accord  sous réserve de la légalité du surcoût lié à la modulation des valeurs locatives des ports de plaisance abusivement répercutées en dehors et en sus du prix de la place de port »

Publié le : Mardi 12 janvier 2016

Revue Presse : Thau : pas de feu vert pour moules et palourdes, pas de souci pour les huîtres

ML020116.jpg

Thau : pas de feu vert pour moules et palourdes, pas de souci pour les huîtres
Pas d’amalgame ! Les analyses sont bonnes pour les huîtres de l’étang de Thau.

Midi Libre 01/01/2016

Les analyses pour les deux premiers coquillages ne sont pas bonnes.

À la veille de Noël, ce n'est pas un cadeau qu'avaient reçu les producteurs de l'étang de Thau, et par-delà tous les amateurs de coquillages. Ce jour-là, la préfecture de l'Hérault avait en effet annoncé que la récolte et la commercialisation des moules et des palourdes de la lagune était suspendue. Du moins pour celles récoltées après le 21 décembre. En cause : un taux de toxines paralysantes (PSP) supérieur au critère réglementaire de sécurité.

Une semaine plus tard, en ce jour de réveillon du Nouvel An, l'interdiction prévaut toujours. Il n'y aura encore ni moules ni palourdes sur les tables de fêtes. Sauf bien sûr si elles viennent d'ailleurs, d'Espagne notamment.

Les résultats des dernières analyses effectuées par l'Ifremer (Institut français pour l'exploitation de la mer) ne seront pourtant connus qu'aujourd'hui. Mais, même s'ils s'avéraient bons (ce qui serait le cas), il faudra de toute façon attendre jeudi prochain pour qu'ils soient confirmés par une nouvelle analyse. C'est la règle. Afin que les moules et palourdes de l'étang soient de nouveau autorisées à la récolte et à la vente, il faut que le taux de PSP relevé soit donc deux fois consécutivement inférieur à 800 microgrammes/kg de chair. La semaine dernière, ce taux était de 831 mg pour les moules. Rappelons que ces toxines paralysantes (ou saxitoxines), qui peuvent être dangereuses pour l'homme, sont dues à un phytoplancton, l'alexandrium catenella.

Quant aux huîtres, "aucune inquiétude à avoir, souligne-ton à l'Ifremer. Les derniers prélèvements ont montré que les taux de PSP les concernant étaient très inférieurs au seuil requis."

M.C

Publié le : Samedi 02 janvier 2016

Infocapagde : Bonne année 2016

PR010116.jpg

Publié le : Vendredi 01 janvier 2016

Infocapagde : La ville d’Agde agit pour la biodiversité marine

RDGR01251112.jpg

La direction du milieu marin de la ville d’Agde qui gère l’aire marine protégée (AMP) de la côte agathoise est intervenue ces derniers jours pour une expérience de lutte contre l'algue invasive Caulerpa racemosa (une "cousine" de Caulerpa taxifolia, tristement plus célèbre), appelée aussi Caulerpe raisin, une première dans notre région soutenue par l’Agence française des aires marines protégées, partenaire de la ville sur plusieurs actions en milieu marin.

Arrivée sans doute par les ancres des bateaux au mouillage dans la Grande Conque et seul site régional concerné pour l'instant semble-t-il, cette espèce d’origine tropicale vient d'Australie, touche la Libye en 1990 et colonise maintenant une grande partie de la Méditerranée. Elle peut menacer des écosystèmes marins comme les posidonies en prenant leur « place » écologique.

RDGR02251112.jpg

Après avoir contacté ses homologues des AMP de Méditerranée concernés, notamment aux Baléares et Port Cros, pour mettre en place un protocole d’action, l'équipe de l'AMP agathoise a donc d’abord procédé à la cartographie sous-marine du site (petits fonds rocheux et d’herbiers de posidonies, petites zones touchées par l’espèce, grandes nacres juvéniles...) avec un « quadrat », de quoi noter sous l’eau, des photos et des vidéos (merci Mathieu Foulquié, biologiste marin nous assistant sur cette opération).

RDGR03251112.jpg

Puis pose de petites bâches bien calées sur le substrat sur les deux taches repérées, et injection d’un produit spécial pour la "brûler" pendant quelques heures, avant de retirer les bâches. Ce qui a déjà suffi à blanchir certaines parties. Bientôt d'autres nouvelles avec le retour sur site prévu dans quelques semaines...

RDGR04251112.jpg

Retrouvez l’actualité de l’Aire marine protégée de la côte agathoise sur Facebook.

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur du milieu marin Ville d’Agde

Publié le : Mercredi 25 novembre 2015

Infocapagde : Les cartes Navionics sur Infocapagde

PHR2015-10-10.jpg

Une nouvelle version de la cartographie en ligne des cartes marines est à votre disposition sur le lien Cliquez

Infocapagde est partenaire maintenant depuis quelques années avec Navionics qui vous propose un outil fantastique à charger sur les téléphones portables et les tablettes.

Nous l'avons testé et vous le recommandons : un outil incontournable...Lire article

Pour plus de renseignements, nous contacter

Lien vers Navionics

Publié le : Samedi 10 octobre 2015

Infocapagde : Une démission de plus...

ML01151115.jpg

Photo Midi Libre

On serait tenté de dire rien ne va plus dans le nautisme agathois.

Après la démission récente du Pdg de la Sodeal dont la gestion fait l'objet d'interventions fréquentes du CDPCA, association de défense des intérêts des plaisanciers, pour mémoire, l'affaire des marinas et la taxe foncière injustifiée, nous sommes informés de la démission de Jean-Pierre Boyer, Président de l'APN, association des professionnels du nautisme agathois pourtant élu pour deux années.

Au dernier salon nautique, chacun aura perçu le malaise avec l'interpellation du maire d'Agde en pleine cérémonie d'inauguration.

Alors que le rôle du maire est de veiller au bon fonctionnement de la délégation de service public accordée à la Sodeal, ces interventions fréquentes viendraient-elles perturber sa mission ?

Ce qui est certain, c'est que la grogne monte au niveau des professionnels et des plaisanciers qui sont le véritable poumon économique de la station.

Sans port, il ne resterait que l'activité du camp de naturisme, certes économiquement très rentable mais à la réputation bien sulfureuse!

Publié le : Dimanche 15 novembre 2015

CDPCA : Fiscalité portuaire sur la place de port, arnaque ou incompétence de la Sodeal ?

Les services fiscaux que nous interrogeons depuis plusieurs mois, viennent de nous confirmer que la Sodeal a reçu en juillet, comme les autres ports l'avis d'imposition qui concerne la taxe foncière.

L'avis d'imposition est le même que celui de l'année dernière, la Sodeal et son Président Directeur Général que nous avions pourtant mis en garde, s'est autorisé l'inacceptable en début d'année.

Nous étions le seul port à voir le prix de la place augmenter avec l'ajout d'une fiscalité portuaire normalement incluse dans le prix de la place.

REMBOURSEZ-NOUS

Depuis juillet, vous n'avez rien fait pour nous informer, qu'attendez-vous ?

La gestion de la Sodeal serait-elle dans le rouge ?

Une fois de plus, l'incapacité de la Sodeal à gérer un port comme le nôtre est mise en évidence, il est temps que le port soit à nouveau géré convenablement, le retour à une régie municipale avec des professionnels s'impose tant l'amateurisme de la SEM devient insupportable.

Publié le : Lundi 09 novembre 2015

APAC : L'APAC a fêté son 200 ème adhérent

AP01131115.jpg

Lors du salon nautique 2015, le cap de 200 bateaux adhérents a été franchi.

Ce sont Mr et Mme SOUBRENIE Joël et Michèle avec leur bateau un Océanis 45 " MAJYC", qui sont les heureux élus. A cette occasion, le président Régis DUBOST leur a souhaité la bienvenue et remis un présent pour marquer cet événement, en rappelant que l’APAC est une association qui organise des croisières estivales de deux mois environs, en méditerranée vers l'Espagne, Les Baléares, la Corse, l'Italie, la Sardaigne, le Maroc, la Grèce, etc.… etc.….

De même que de plus petites sorties de quelques jours vers des destinations plus proches accessibles au plus grand nombre.

Egalement au programme tout au long de l'année des formations (météo, navigation, sécurité, etc…) des soirée festives à thème comme le Carnaval et soirée Mataf du 21 Novembre 2015. On participe à l'animation de la station en concourant au championnat du monde des OFNI (objets flottants non identifiés).

L’APAC est une association où règne surtout la convivialité, la camaraderie, les échanges entre navigateurs.

Chez nous il n’y a pas de grands ou de petits bateaux, il y a surtout des marins qui ne font pas de luttes partisanes sur des sujets sensibles.

Pour nous rejoindre : permanence au Centre Nautique le jeudi de 18 à 19 heures.

Hervé Equin

Publié le : Vendredi 13 novembre 2015

Revue Presse : Kito de Pavant valide sa qualification pour le Vendée Globe 2016

ML01121115.jpg

Kito de Pavant est arrivé à Cascais aux premières heures du jour ce jeudi matin.
PHOTO MADE IN MIDI

Midi Libre 12/11/2015

Le navigateur de Port Camargue Kito de Pavant est arrivé ce jeudi matin à bond port à Cascais (Portugal) à bord de son Imoca 60' Bastide-Otio, après avoir réalisé un parcours de 1 500 milles pour valider sa qualification sur le prochain Vendée Globe.

C'est fait ! Contraint à l'abandon sur la Transat Jacques-Vabre, Kito de Pavant est reparti de plus belle. Le navigateur de Port Camargue vient en effet de valider un parcours de 1 500 milles sur son bateau Bastide-Otio, condition indispensable pour valider sa participation au prochain Vendée Globe.

Selon le réglement, chaque skipper souhaitant participer à la course autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance, doit avoir parcouru et terminé après le 1er janvier 2009, un des parcours suivants : le Vendée Globe 2008 ou 2012, la Barcelona World Race 2010 ou 2014, une course transocéanique de 2 500 milles en IMOCA 60 en solitaire ou en double. Avec trois participations à la Transat Jacques Vabre depuis 2009 dont deux en IMOCA 60, Kito de Pavant, était donc qualifié mais il devait encore effectuer un parcours complémentaire de 1 500 milles, en solitaire, à la barre du bateau sur lequel il participera au Vendée Globe 2016. C'est désormais chose faite.

Reste plus à Kito de Pavant qu'à transmettre la trace du bateau et des photos de "Waypoints" à Denis Horeau, directeur de course du Vendée Globe, qui validera alors officiellement sa qualification pour le tour du monde.

J. BA

Publié le : Jeudi 12 novembre 2015

Infocapagde : L'ex Elf-Aquitaine II de Pajot à Sète

_1446633898.jpg

Le catamaran "Elle et moi", amarré au quai d'Orient depuis quelques semaines à Sète n'est autre que l'ancien Elf-Aquitaine skippé à l'époque par le célèbre navigateur Pajot.

Abandonné dans les années 2000 et laissé pour compte dans un chantier du sud de la France, le glorieux maxi catamaran doit sa renaissance à la volonté et au pari d’une famille de navigateurs.

Ce navire à la reconnaissable poutre centrale en X, a été repris par la navigatrice Anne Caseneuve (vainqueur de sa catégorie lors du Rhum 2014).

Pour les nostalgiques, c'est un réel plaisir d'aller à sa rencontre....

_1446633966.jpg

_1446633995.jpg

_1446634037.jpg

_1446634058.jpg

_1446634079.jpg

_1446634108.jpg

Publié le : Mercredi 04 novembre 2015

Infocapagde : Salon nautique 2015, le bilan

_1446487334.jpg

Le salon 2015 est maintenant terminé et ce fut un succès que l'on se doit de souligner, il a fait beau, les visiteurs sont venus nombreux et les affaires ont été à priori meilleures que l'an dernier. On sait que la municipalité tient à l'organisation de cet événementiel qui clôture la fin de la saison touristique. Les moyens financiers sont importants et on ne peut qu'être surpris de constater que quelques dirigeants de l'Association des Professionnels du nautisme agathois ont affiché lors de l'inauguration du mécontentement alors qu'ils sont les grands bénéficiaires.

Il n'est pas raisonnable de menacer de ne plus organiser en 2016 ce salon pour des raisons sans rapport avec le nautisme, ce n'est pas très sérieux surtout quand on connait tout le soutien logistique et financier accordé notamment par la Sodeal au détriment de l'entretien du port comme le souligne le CDPCA, association de défense des intérêts des plaisanciers maladroitement écartée de toute participation à ce salon.

Il serait souhaitable de revoir l'organisation de ce salon pour tenir compte des intérêts de tous les professionnels de la station et des plaisanciers. Lire article du 26 octobre 2014

Il est certain que la réquisition de la zone technique durant plusieurs semaines, ne satisfait pas tous les chantiers, surtout ceux qui ne vendent pas de bateaux et qui ont d'importantes charges en personnel.

Est ce nécessaire ? On peut s'autoriser à penser que non depuis la création de l'esplanade Pierre Racine au centre port qui présente un potentiel non négligeable.

Article qui peut aussi vous intéresser

Publié le : Mardi 03 novembre 2015

Infocapagde : A la rencontre de Jean-Luc Van Den Heede

PR01011115.jpg

Dans le cadre du 3ème Festival Sons et Images de Mer au Cap d’Agde, les organisateurs nous ont proposé une magnifique conférence animée par Jean-luc Van Den Heede au palais des congrès.

Faut-il présenter VDF à ceux qui aiment la mer ?

Il y a des grands marins, peu sont des icones de la mer, Jean-Luc en est une comme Tabarly et bien d'autres.

Il commence sa conférence après que nous ayions pu apprécier la diffusion de son film remarquablement réalisé. Il commence par nous donner quelques explications sur la naissance de sa passion.

Il nous dit qu'il a lu beaucoup d'ouvrages qui l'ont fait rêver. Dès son plus jeune âge, il a été attiré par les grands navigateurs comme Alain Gerbault ou Marcel Bardiaux. C'est eux qui lui ont transmis leur passion. De plus, le fait d'avoir l'esprit sportif l'a poussé à dépasser ses limites.

Il nous a parlé avec quelques anecdotes de ses courses autour du monde pour enfin aborder ce qui fait de lui un marin hors norme : faire le tour du monde en sens inverse.

Faire un tour du monde principalement au portant est certes une performance mais tout marin sait que le faire en sens contraire est un défi qui inspire le respect.

Quand on pense qu'il a bouclé son tour du monde en 122 jours, 14 heures, 3 minutes et 49 secondes, il y a des chances que ce record perdure un bon moment !

Il lui aura fallu 7 ans pour mener à bien ce projet avec trois tentatives avortées prématurément pour cause d'ennuis matériels importants.

Cet homme ne connait pas le renoncement, c'est ce qui le caractérise. Il réfléchit, prépare puis se bat avec abnégation pour aller au terme de ce qu'il a décidé : chapeau.

En réalisant cet exploit, il a vraiment la sensation d'avoir accompli un défi personnel après sept ans d'espoir. Global Challenge n'a rien à voir avec les autres courses qu'il a pu faire auparavant car il n'avait pas d'adversaires directs. Son seul adversaire c'était lui, il a fallu qu'il lutte contre le chronomètre et les éléments de la nature.

En fin de conférence, il a dit qu'il préparait un nouveau défi mais que ce n'était pas encore le moment d'en parler...

Nous sommes donc restés sur notre faim, qu'est-il entrain de préparer ?

Nous le saurons sans doute bientôt en tous les cas, bravo à ce marin exceptionnel, ce fut un réel plaisir que de l'écouter.

Publié le : Dimanche 01 novembre 2015

Infocapagde : Nos partenaires qui sont au salon nautique

_1446288154.jpg

Au salon nautique, participent des fidèles partenaires d'infocapagde que nous remercions très sincérement pour leur soutien.

Si vous avez besoin d'une pièce particulière, d'un portique d'une structure en inox, venez en parler à Raymond Chris-Inox qui se fera un plaisir de vous proposer et de répondre au mieux à vos attentes.

Si vous souhaitez remplacer vos voiles fatiguées, il vous faut contacter Pascal voilerie Technique voiles pour qu'il vous présente un devis.

Pour les expertises, nous vous convions à contacter Jean-Claude MF Marine Expertises pour élaboration d'un devis.

Profiter de votre passage au salon pour rendre visite à l'APAC et le CNCA, deux associations ludiques de plaisanciers que nous hébergeons gratuitement sur infocapagde.

Passer aussi sur le stand des aires marines protégées avec lequel nous travaillons depuis de nombreuses années pour vous informer au mieux.

Et si vous rencontrer le responsable du site Infocapagde et que vous avez des questions à lui poser n'hésiter pas, aller à sa rencontre.

Publié le : Samedi 31 octobre 2015

Infocapagde : Communiqué infocapagde

PHR2015-08-06.jpg

Vous auriez peut-être aimé nous rencontrer au salon nautique mais comme l'an dernier, les professionnels de la station ne nousont pas invité, pas plus que la Sodeal qui malgré l'arrivée de nouveaux dirigeants n'a aucune attention envers ce que nous représentons.

Et pourtant, nous venons de développer une application "Calcul de distance" qui n'existe pas sur le net à un niveau d'exigence très élevé, une application qui fera parler du Cap d'Agde en bien. C'est tout de même plus valorisant que de détenir le triste record du port le plus exposé aux nuisances sonores!

Nous aurions aimé pouvoir vous la présenter, nous le ferons sans doute à Pâques en organisant une conférence dédiée à la cartographie.

Comme vous le savez, nous accordons une grande importance au respect de l'environnement.

Nous soutenons la démarche des mouillages écologiques depuis son origine. Nous tentons de sensibiliser les plaisanciers de la station à la nécessité de respecter les quelques règles qui visent à préserver les sites des tables et de Brescou.

Une conférence est organisée Jeudi 29 octobre à 14h30, dans le cadre du salon nautique animée par Renaud Dupuy de la Grandrive qui apprécie notre travail dévoué pour mieux informer les plaisanciers de nos ports.

Au cours de cette conférence, Philippe Revilliod, responsable du site infocapagde présentera l'application dédiée à la zone de mouillages écologiques.

Venez donc nombreux à cette conférence qui vous permettra d'échanger avec les divers responsables de ce projet ambitieux pour l'avenir écologique de la station.

Publié le : Mardi 27 octobre 2015

Infocapagde : Gestion des mouillages écologiques dans l’Aire marine protégée de la côte agathoise

PR02271015.jpg

Après les bouées des mouillages écologiques autour de l’île de Brescou, c’est au tour de celles du secteur de plongée des Tables d’être enlevées pour clôturer la saison 2015 de ce dispositif global de 42 bouées, pilote en région et installé dans nos eaux littorales par la ville d’Agde via sa direction du milieu marin. Une saison marquée par un renforcement du nombre de bouées, et par un fonctionnement globalement correct notamment grâce à l’information des usagers en mer par la patrouille bleue de l’aire marine protégée.

Pour les Tables une opération réalisée cette année avec le concours utile du club de plongée associatif « Les Cabussaïres » de la MJC d’Agde-Gazelec, partenaire des actions de l’aire marine protégée, comme tous les autres clubs de plongée associatifs et professionnels du site marin protégé labellisé Natura 2000. Il est bon de rappeler que le dispositif installé sur les Tables (8 bouées écologique) depuis 2005 a permis de sécuriser la zone et de protéger la biodiversité marine, notamment en multipliant par 7 le nombre de gorgones/m2 sur le site.

Une opération qui fait suite à la gestion des bouées des 300 m qui ont souffert des coups de mer du mois de septembre dans certains secteurs, notamment pour récupérer bouées et lignes de mouillages en collaboration avec la Sodéal et le service Plages de la ville.

L’ensemble de ces dispositifs de mouillages sera nettoyé, vérifié et mis à niveau pour être opérationnel pour la saison 2016. D’autres actions sont prévues dans ce domaine pour les années à venir avec des dispositifs novateurs qui devraient être expérimentés en 2016.

Vous voulez en savoir plus sur ces mouillages écologiques et sur toutes les actions menées dans l’aire marine protégée (gestion, suivis scientifiques, récifs artificiels, sensibilisation,…) ? retrouvez l’équipe de la direction du milieu marin :

  • au Salon Nautique du Cap d’Agde sur son stand et lors de la conférence du Jeudi 29 octobre à 14h30
  • au Festival Sons et Images de Mer au palais des congrès, sur son stand et pour une conférence sur la Méditerranée samedi 31 octobre à 17h00

Pour l’équipe de l’Aire marine protégée
Direction du milieu marin de la Ville d’Agde
Renaud Dupuy de la Grandrive

Publié le : Mardi 27 octobre 2015

Centre Nautique : Les régates départementales du 11 octobre 2015

CN01141015.jpg

Photo Sodeal 

Succès pour les régates départementales de voile légère et habitable au Cap d’Agde le 11 octobre dernier

Le Cap d’Agde peut se targuer d’un défi relevé haut la main pour cette journée de régates départementales sur son plan d’eau, le dimanche 11 octobre dernier. Première en Languedoc-Roussillon, il s’agissait de réunir tous les supports – et par conséquent une large amplitude d’âges – en mer en même temps.

Outre le beau spectacle de toutes ces voiles multicolores se détachant sur un ciel d’un bleu pur, il faut noter le succès de cet initiative : 11 clubs pour 101 bateaux et 115 coureurs ont participé à la première étape du « Critérium de Voile Légère de l’Hérault », et 32 habitables ont pris le départ de la régate « Hérault Méditerranée »

Le Centre Nautique du Cap d’Agde a retrouvé l’espace d’une journée l’ambiance joyeuse de ruche bourdonnante des championnats de voile. Dès 8h30, on y croisait à la fois des petites têtes blondes et brunes accompagnées de leurs parents et entraîneurs et des régatiers plutôt poivre et sel…

Pour les plus jeunes, il s’agissait pour nombre d’entre eux de leur première régate, certains ayant même commencé la voile seulement en septembre. Pas évident donc de ne pas être légèrement impressionné et de maîtriser toutes les procédures et les règles de navigation. Du coup, ça s’agitait pas mal du côté des Optimist, catamarans et planches à voile, sous la houlette rassurante des coachs…

Côté équipages des bateaux habitables, la matinée a commencé de façon moins fébrile sur la terrasse ensoleillée, avec un petit café ; on sent l’expérience tranquille…

CN02141015.jpg

Photo Sodeal

Côté météo, un soleil radieux, pas un nuage… et pas de vent au moment des inscriptions à 9h… Une faible brise de terre laisse toutefois présager un peu plus de souffle d’ici la fin de matinée et dans l’après-midi.

Pour les plus jeunes, ce scénario était préférable à trop de vent pour leur quasi première compétition, ce qui aurait été plus difficile à gérer. Par contre, comme pour la régate du 27 septembre dernier, la course des habitables a dû être réduite de moitié, le vent arrivant à atteindre péniblement les 5 nœuds au plus fort…

Pour encourager les plus novices juste avant le départ en mer, une sympathique surprise les attendait : une message vidéo que Xavier MACAIRE a enregistré à leur attention. 2ème à la Solitaire du Figaro en 2013, 3ème en 2014, il vient tout juste d’être sacré Champion de France Elite de course au large en Solitaire 2015 après avoir terminé 2ème de la Generali Solo. De quoi partir sur l’eau des étoiles plein les yeux…

4 ronds ont été prévus par les organisateurs et les comités de course, au plus près possible de la côte de façon à ce qu’ils soient bien visibles du public depuis la terre ou la terrasse du Centre Nautique :

. un parcours en banane pour les 32 habitables à bâbord à la sortie du port

. un rond initiation situé dès la sortie du port à tribord (31 Optimist et 7 planches à voile)

. un rond départemental en suivant (18 Optimist et 31 planches à voile)

. un rond catamaran situé le plus à l’ouest (14 catamarans)

Un bateau de promenade a été affrété en tout début d’après-midi pour embarquer en priorité les parents puis le public pour suivre les courses commentées sur les différents ronds.

Au final pour les habitables, le même bateau (« Gold Dog 2 » de M. Goncalves) a terminé premier de la journée, et, au cumul des deux étapes, a remporté la Coupe Hérault Méditerranée 2015 ; il est suivi de « A.S. Yachting » de M. Servajean avec un écart très faible, et de « D’Artagnan » de M. Klein.

Au terme de cette journée, chacun s’est accordé à souligner le joli symbole de la transversalité des générations en même temps sur un même plan d’eau ; les jeunes régatiers étant très certainement appelés à être les futurs plaisanciers et / ou compétiteurs sur habitables.

Les objectifs de cette journée étaient multiples :

. Pour les habitables, la SORAC poursuit l'objectif de réunir propriétaires de bateaux et équipiers potentiels pour développer et démocratiser la pratique de la voile. Par ailleurs, la Communauté d’Agglomération participe activement depuis plusieurs années à l'organisation de la régate « Hérault Méditerranée » pour promouvoir les sports nautiques non seulement sur le littoral, mais aussi vers l'arrière-pays.

. Avec le « Critérium de Voile Légère de l’Hérault », le Centre Nautique continue sa politique de permettre au plus grand nombre de s’initier et de pratiquer la voile en mettant à disposition sa flotte collective à des conditions symboliques (5 € par personne). En facilitant le côté matériel, on facilite forcément l’accès à la pratique de la voile.

A souligner enfin le professionnalisme et le sens de l’organisation du Centre Nautique de la SODEAL qui, avec le soutien de la Ville d’Agde, de la SORAC et des associations nautiques de la commune, a permis à la fois aux coureurs, aux accompagnants et au public de vivre dans les meilleures conditions possibles cette journée de régates inter générations.

Laurence RICHARD - Chargée de Presse & Relations Publiques

Publié le : Mercredi 14 octobre 2015

Infocapagde : Le récit de l'intervention à Malfato

PR04111015.jpg 

Dimanche 11 septembre 2015, Port Malfato, plusieurs déflagrations résonnent dans le ciel bleu.

Surpris ! les badauds pensent tout de suite à un avion « mirage », trop rapide pour être vu !

11 h 15, une fumée noire, épaisse et moutonneuse s’étire jusqu’au ciel. Nous assistons médusés et impuissants à l’incendie d’un bateau à moteur.

Les voitures de la police municipale sont les premières sur les lieux. Les minutes semblent prendre tout leur temps jusqu’à l’arrivée du bateau de la SNSM qui fait de son mieux avec son tuyau d’arrosage !

Les pompiers se font attendre, la rumeur des mécontents gronde sur le quai.

11 h 30, enfin ! le premier camion de pompiers arrive toute sirène hurlante.

Renonçant à toutes manœuvres pour entrer sur le quai, les pompiers déroulent avec méthode et rapidité un long tuyau vert jusqu’au bateau en flammes.

Un vent faible, de sud-est empêche que l’incendie se propage sur les bateaux voisins. Un seul a été endommagé.

L’équipage inquiet d’un voilier amarré à proximité tente de trouver refuge dans un emplacement plus sécure. La solidarité joue à plein.

Un deuxième camion de pompiers arrive en renfort à la recherche de blessés potentiels. L’incendie est enfin maîtrisé, l’épaisse fumée noire cède la place à un énorme champignon de fumée blanche.

Les quais sont bloqués, plus question d’approcher. Circulez, il n’y a plus rien à voir !

CD

Publié le : Dimanche 11 octobre 2015

Infocapagde : Evacuation du bateau sinistré

PR03111015.jpg

Publié le : Dimanche 11 octobre 2015