Inforigolo
Une maison est un bateau construit trop loin de la mer.
Infosondage
Etalement des paiements place de port sans frais vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 228
  • Commentaire(s) : 2
Nos vidéos

Publiée le 15-04-2019

Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

2 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Réseaux sociaux

Index du forum »»  La Taverne du port »» Eperonnage du Louis Gaétane

Eperonnage du Louis Gaétane #695

3Contributeur(s)
drean34carpaticainfocapagde
1 Modérateur(s)
infocapagde
drean34 drean34icon_post
Pas mal de commentaires sur ce fait de mer, sauf que:aux vue des impacts sur les bateaux ce serait le chalutier qui aurrait éperonné le cargo car c'est le flanc tribord qui porte la trace et non l'étrave. concernant la priorité certe un chalutier en pêche est prioritaire sauf que le chalutier chalutait en zone interdite ( rail d'accès au port) du plus ce dernier pêchait tous feux éteint!!!!!! quand à l'assistance le cargo a continuer sa route certe et cela est inadmissible mais fuite volontaire ou pas le cargo a t'il senti le choc ?
S.V.P ne disons pas n'importe quoi sans savoir, il y a quand même bien des interrogations.
1 2 7
carpatica carpaticaicon_post
Merci pour ces commentaires pleins de bons sens
quelqu'un peut il répondre à ces 2 questions:

1)Même en pêche, et prioritaire, le chalutier pouvait il faire une manoeuvre d'évitement?
2)A quelle distance minimum de la côte, le chalutage est il autorisé?

De toute façon, laissons faire les autorités, pour etablir les responsabilités reciproques

A la lumière de cet accident un rappel des règles (de priorité, de veille etc) ne serait il pas utile pour ceux d'entre nous qui ont passé le permis il y a bien longtemps et qui les ont peut etre un peu oublièes (plaisanciers ou professionnels)
drean34 drean34icon_post
pour répondre aux 2 questions posées pour ma part oui même si elle est hasardeuse un chalutier en pêche à le pouvoir de tenter une mesure d'évitement selon le matériel battre en arrière ou stopper. quand a la distance selon le texte de référence CE 1967/2006 du 21/12/2006 art 13 point 1 " l'utilisation d'engins remorqués est interdite à moins de 3 mille de la côte".
Tu as entièrement raison au sujet de la révision des règlementations et pros comme plaisanciers devraient de temps en temps se remettre en question. Mais le bon sens marin n'est plus ce qu'il était et c'est bien dômage.
1 2 7
carpatica carpaticaicon_post
Merci de ces précisions

Je vais chercher sur internet de quoi réviser mes connaissances

Avec quelques sorties autour du cap d'agde cet été, j'ai malheureusement pu constater de nombreuses fautes voire incivilités

Entée et sortie du port à contre sens (par la gauche)
Vitesse dans le port supérieure à 5 noeuds
Les coches d'eau du cap ne respectant aucune règle de priorité
Chalutage à la limite de la bande des 300 metres
Bateaux passant à pleine vitesse entre (et au ras)des palsanciers à l'ancre et en pêche (même si le poisson se fait rare!)
Et surtout les jet ski qui croient que la mer leur appartient et qui se permettent "d'engueuler" les plaisanciers même prioritaires, et à les obliger à se dérouter.

Par contre, j'ai beaucoup apprécié le comportement des voiliers en général (et notamment les plus gros comme les catamarans)qui malgré leur taille imposante sont respectueux des petits plaisanciers à moteur dont je fais partie

Restons Zen et profitons de notre méditerranée (il nous reste 11 mois avant l'arrivée des touristes....)
infocapagde infocapagdeicon_post
Le terme éperonnage employé par le journaliste du midi libre est un terme inapproprié.

Seuls les navires de guerre éperonnent!

Il faut parler d'abordage.



En ce qui concerne cet abordage, il se serait produit à 4 nautiques de la cote.



Quant au rail, il n'existe rien d'autres que l'accès de la bouée de Sète aux passes, zone normalement franchie avec pilote sétois à bord des navires de commerce.



A priori, le chalutier n'aurait aucune raison de pêcher tous feux éteints.



Bien entendu, il sera intéressant d'en savoir plus auprès des affaires maritimes, une enquête est en cours, nous tenterons de la suivre. ;-)
Comité de rédaction
Infocapagde
infocapagde infocapagdeicon_post
Les dernières informations selon article Midi libre du jeudi 7 octobre 2010

"Et d'attendre aussi, mais cette fois à court terme, les deux échéances judiciaires à venir. D'abord, le 18 octobre, devant le tribunal correctionnel de Montpellier, o le commandant du Almhmoud Transporter comparaîtra pour mise en danger de la vie d'autrui et non assistance à personne en danger. Ensuite, le 5 novembre, devant le tribunal de commerce, à qui l'armateur du cargo battant pavillon panaméen a déjà dû verser une caution de 400 000 pour les réparations."
Comité de rédaction
Infocapagde
drean34 drean34icon_post
Un grand merci pour ces précisions.
1 2 7