Inforigolo
La pratique sans théorie est aveugle, la théorie sans pratique est absurde.
Infosondage
Etalement des paiements place de port sans frais vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 191
  • Commentaire(s) : 2
Nos vidéos

Publiée le 15-04-2019

Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

15 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Photos du passé
Réseaux sociaux

Index du forum »»  La Taverne du port »» Quillard ou deriveur ?

Quillard ou deriveur ?#251

5Contributeur(s)
eliseoJEFFEtoilerougeLalauze
1 Modérateur(s)
infocapagde
eliseo eliseoicon_post
Bonjour,

Pour tous ceux qui ont bourlingué dans toute la méditerrannée, je me pose la question : compte tenu des prix élévés des marinas, compte tenu des reglementations locales qui limitent les mouillages, aujourd'hui, vaut il mieux avoir un bateau qui ne cale pas trop, pour pouvoir aller dans des recoins sympas et peu fréquentés car ayant peu d'eau , ou les ports de barques dans les pays ayant encore des petits pecheurs ; ou bien cette histoire de tirant d'eau n'a pas d'importance ? Ou, dit differemment, avec ou sans tirant d'eau, on n'en fait pas plus , ni moins.

Bonne préparation de vos croisieres estivales, à bientot.
JEFF JEFFicon_post
Salut Patou3,

Puisque personne ne t'a encore répondu sur le sujet, je vais te dire ce que j'en pense ou ce que j'en sais et que tu dois déjà savoir toi-même....

Règle N1 : les dériveurs lestés sont davantage prisés en Atlantique (marées, échouages) qu'en Méditerranée....c'est évident et pratique dans les bassins à flot équipés d'un seuil...tu passes avec un dériveur, tu attends avec un quillard que la marée soit assez haute :paf

Règle N2 : les quillards sont plus raides à la toile (à voir) mais remontent mieux au vent et ça c'est vérifié. Ceci étant dit, si l'on ne pratique pas la régate, il n'y a pas grand intérêt à pouvoir serrer au mieux le vent sinon à s'économiser quelques bords sur un long parcours et gagner un peu sur l'heure d'arrivée.

J'ai un ami qui possède un dériveur lesté et qui traverse régulièrement sur la Corse et ne trouve rien à redire sur son choix...qui était en fait plutôt une opportunité lors de son achat.

Le prix des dériveurs est un peu supérieur à celui des quillards MAIS en Méditerranée, cela peut être tout autre et le prix doit pouvoir se négocier plus bas...

Et pour finir, tu as parfaitement raison d'imaginer faire de magnifiques mouillages dans des criques o un quillard ne pourra pas se glisser (même pas en rêve).

Pour conclure, je dirais que cela n'a pas beaucoup d'importance et que les inconvénients (s'il y en a) sont largement compensés par les avantages, alors à toi de voir et de savoir sauter sur la bonne occasion quand elle se présentera...

@+

JEFF :-)
Etoilerouge Etoilerougeicon_post
Le dériveur a des avantages certains avec son faible tirant d'eau. Mais attention au type de dériveur : lesté ou intégral. Le lesté pour moi présente l'inconvénient de faire appel à un mécanime de remontée qui s'il n'est pas de qualité est un désatre financier. En gros des réparations fréquentes des guides et des éléments souvents en téflon avec la nécessité régulièrement de démonter tout cela avec fenwick etc.... Le dériveur intégral me semble moins couteux car plus simple. Quand au quillard : pas de pièce en mouvement donc pas d'ennui. Attention aussi aux mirages des mouillages car de plus en plus des bouées sont mises en place porche des rivafes et cela en est terminé d'arriver proche des plages. Reste la possibiité du bi-quille mais là je ne connais pas.
Etoielrouge
 icon_post
je ne suis pas "un voileux" mais m'y intéresse beaucoup cependant. N'existe t il pas un type de quillard avec une quille "courte"?....

merci de votre reponse
 icon_post
donc si j'ai bien compris, l'idéal serait le dériveur intégral ?...

captain
Lalauze Lalauzeicon_post
Le dériveur intégral au moteur
 icon_post
dans le post d'ETOILE ROUGE un peu plus haut, il distingue le dériveur lesté et l'intégral en disant que le lesté a une dérive à remonter par opposition à l'intégral ?..
Ais je mal compris ?
Je ,ne suis qu'un pauvre moteur pas au courant de ces choses...

Eclairez moi ........