Inforigolo
La pratique sans théorie est aveugle, la théorie sans pratique est absurde.
Infosondage
Etalement des paiements place de port sans frais vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 191
  • Commentaire(s) : 2
Nos vidéos

Publiée le 15-04-2019

Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

15 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Photothèque
Photos du passé
Réseaux sociaux

Index du forum »»  La Taverne du port »» Traversée pour la Corse en 2008 - des expériences

Traversée pour la Corse en 2008 - des expériences#184

4Contributeur(s)
giovanniantinea
1 Modérateur(s)
infocapagde
giovanni giovanniicon_post
Bonjour à tous,

Nous prévoyons de partir un bon mois en juillet 2008, ma petite femme, les enfants et moi, et envisageons (rêvons) de partir pour la Corse.

Parler d'un voyage pour juillet 2008, en octobre 2007, il ne perd pas de temps le père Gio ! En fait, même s'il s'agit d'une croisière classique et modeste, ce sera notre première fois, en famille de surcroit, et sur un nouveau bateau (achat cet hiver). Donc, d'ici là, il nous faudra apprendre à sentir notre voilier (11 à 12 mètres), en connaitre limites et capacités, maitriser les manoeuvres, jauger et améliorer l'équipement, etc... Et puis, faire ce projet maintenant nous offre une opportunité de rêver pendant des mois en attendant les beaux jours ! Ca ne se refuse pas.

Nous envisageons donc, les premiers jours, au départ du Cap d'Agde, de filer sur Marseille, puis dans la régions de Toulon, Porquerolles... pour tracer vers Calvi (envrion 120 miles). Avant de longer la côte W de la Corse, de ports en mouillages (faire le tour serait trop ambicieux en famille, je pense).

Je pense que bateau et équipages bien préparés et bonne météo sont les clefs d'une traversée agréable et sans trop de risques. Mais une expérience viendrait conforter tout cela !

Alors, pour cette traversée, une "bonne météo" c'est quoi ? J'ai cru comprendre que les vents à éviter étaient : Mistral (N à NW ?) vents forts d'Est car mer trop formée. Avez-vous des conseils ?

Une autre route serait meilleure ? D'autres conseils et infos ? Des carnets de route existants sur le Web ? Des ouvrages à recommander ?

Allez, en échange, en plus de ma reconnaissance éternelle, je vous promets un joli carnet de voyage que je soumettrai à notre webmaster préféré !

Et puis, si certains on un projet équivalent, pourquoi ne pas faire la route ensemble !...

Nautiquement Vôtre

Gio

PS : question subsidiaire et candide (j'en suis conscient), car j'ai peu d'expérience du mouillage : quand un coup de vent est annoncé et si les ports sont saturés on fait comment ? :-?

Message édité par : giovanni / 21-10-2007 09:02

 icon_post
Bonjour GIOVANNI

j'ai fait la traversée en 2005 en partant d'AGDE jusqu'à PORQUEROLLES direction CALVI
je navigue en vedette moteur mais beaucoup de problémes sont les mêmes . La météo
: nous sommes partis de PORQUEROLLE trés tôt le matin (4h) afin d'éviter les brises solaires et avec une météo nous annoncant du beau temps .C'est magique quand on voit le soleil se lever sur la mer vers 6h /6h30 ?.
Il faut éviter d'avoir le vent dans le nez .un léger vent d'ouest vous aidera par contre à aller plus vite. C'est souvent le calme plat au milieu.
pour les mouilllages , en cas de mauvais temps annoncé, il vaut mieux aller au port, même si c'est complet, il y a toujours une solution : mouiller dans l'entrée du port, se mettre contre un autre bateau etc... Il m'est arrivé de passer une nuit au mouillage hors d'un port et ce n'est pas drôle.On a toujours peur de déraper et on ne ferme pas l'oeil de la nuit. (même si on a une alarme de mouillage)
si cela vous intéresse , je pourrais vous donner des renseignements sur différents ports.
Je vais souvent au cap , notamment à la foin du mois pour le salon nautique.
Je retourne sans doute en CORSE en 2008 pour faire la corse du sud mais toujours en vedette à moteur
bien cordialement
CAPTAIN
antinea antineaicon_post
Cher Giovani la première fois que l'on fait cette traversée continent Corse c'est toujours impressionnant. La première fois que je l'ai faite il y a 20 ans nous avions juste une gonio et un compas comme moyen de positionnement. En se disant qu'en partant de Porquerolles au cap 114 on trouvera bien la Girolata. Pour nous à l'époque, c'était notre traversé de l'atlantique et lorsque le lendemain nous étions en vue des cotes c'était bien compliqué de savoir ou nous étions réellement alors que maintenant avec les logiciel de navigation et le GPS tu pourrais même te positionner dans le port d'Ajaccio (c'est tellement plus facile!)

La traversée la plus courte est entre les îles de Porquerolles et la pointe de la Girolata. De plus le phare de la Girolata est visible très loin en mer. C'est une traversée qui se plie en bonne condition entre 20 à 24 heures.

Par contre connaissant bien la méditerranée il faut te dire qu'il y a une règle sur notre belle bleue c'est:
Ou pas vent
Ou trop de vent
Ou vent dans le nez dans 80% des cas?

Quitte à faire bondir les intégristes voileux je peux te dire que si tu n'as pas un bon moteur tu vas te faire chier. Sur les 7 ou 8 traversée que j'ai faites ces dernières années aucune ne c'est faite sans que j'ai recours à la risée volvo. La seule que j'ai faite entre Ajaccio et Cannes il y a deux ans o je suis parti sur un avis de vent frais en vent d'ouest est fortement à déconseiller. J'en ai bavé pendant 26 heures sur 140 miles.

La Corse est belle mais malheureusement surpeuplée au mois d'août et tu te confronteras au problème de place dans les mouillages et dans les ports ainsi qu'au prix exorbitants de ces derniers avec des services détestables.

Si tu veux quelques renseignements spécifique n'hésite pas à me re-contacter tu peux aussi avoir des renseignements sur mon site http://bessenay-richard.com/ (onglet voyage) et lorsque l'on se croise au cap viens me voir
A+ et bon vent
antinea
 icon_post
je ne veux pas contredire, notre ami Antinéa, grand spécialiste de la Corse-Sardaigne.. mais la traversée la plus courte est NICE-CALVI, me semble-t-il.
Pour ma part, je suis un peu frustré, n'ayant jamais pu faire cette traversée vers notre île de beauté. Toujours des coups de mistral annoncés soit au départ de Porquerolles ou de Nice.
Alors, pour une première traversée, je conseille, les îles Baléares. Depuis Estartit, Palamos 110 milles environ vers Minorque et depuis Barcelone 92 milles sur Puerto Soller.
Pour l'avoir fait plusieurs années, celà me semble plus facile que sur la Corse. D'autant que vous n'avez pas la traversée de la Camargue.. Et oui, c'est bien une traversée jusqu'à Marseille !
A l'époque, on trouvait des mouillages paradisiaques dans des calas désertiques et abrités.
Et puis, en cas de tramontane qui peut souffler fort sur Minorque nord, vous faîtes rapidement le tour de l'île ... d'autant que la tramontane arrive quelques heures après qu'elle s'établisse sur le Golfe du Lion.
Oui, vraiment pour moi, les Baléares et ses îles si belles et si différentes les unes des autres, méritent une première travsersée même si la Corse reste la plus belle...
Bonne préparation à vous !

Message édité par : brescou / 23-10-2007 12:31

antinea antineaicon_post
C'est vrai mon cher Brescou le plus court c'est Nice Calvi mais il faut aller jusqu'à Nice
Mais pour 4milles de plus tu fais île du levant pointe de la Revelata et cela t'évite d'aller jusqu'à Nice.
(99miles)
Par contre je partage ton avis sur les Baléares qui sont beaucoup moins encombrées et qui ont des paysages tout aussi somptueux que la Corse avec des habitants tres acceuillants ce qui n'est pas le cas de la Corse.

Le seul problème est de bien choisir son jour pour passer le Creux!
antinea