website logo

Disparition des deux marins à Agde : "C’est l’ensemble de la famille des marins qui est en deuil"

samedi 05 décembre 2020

Sujet : Midi Libre

ML051220.jpg

Gérald Chambre, premier Prud’homme d’Agde. Archive midi libre

Midi Libre le 04/12/2020

Gérald Chambre, premier Prud’homme pêcheur, revient sur la tragique actualité, avec la disparition en mer de deux matelots.

On imagine que le long des quais, l’ambiance doit être particulièrement lourde chez les pêcheurs d’Agde…

C’est le moins que l’on puisse dire. Le lendemain de ce drame (mardi, NDLR), en arrivant à bord de mon bateau, j’ai pu apercevoir le visage triste des collègues. Certains me disaient qu’ils n’avaient pas dormi de la nuit, tellement ils pensaient à ce terrible accident. C’est très pénible comme moment.

Ce drame rappelle brutalement la dangerosité de votre métier.

C’est vrai, c’est une réalité. Et c’est ce qui fait aussi la solidarité entre gens de mer. Aujourd’hui, c’est vraiment l’ensemble de la famille des marins qui est en deuil. Nous pensons aussi beaucoup au personnel de la criée aux poissons des Pays d’Agde, qui est évidemment très impacté, puisque le papa des deux garçons qui sont disparus y travaille. D’ailleurs, en tant que premier Prud’homme d’Agde, je tiens à exprimer tout mon soutien et, par là même, celui de l’ensemble des marins pêcheurs de la commune, à la famille de Christophe et Sébastien.

Depuis le début de la semaine, les réactions se multiplient, notamment sur les réseaux sociaux. On a le sentiment que ce tragique accident dépasse le seul cercle agathois…

Je peux en témoigner car depuis lundi, mon téléphone n’arrête pas de sonner. Je pense notamment à Cédric Indjirdjian, directeur adjoint à la DDTM et délégué Mer et Littoral de l’Hérault et du Gard, qui m’a appelé pour exprimer sa grande tristesse, tout comme le préfet maritime de Toulon. Ce dernier m’a d’ailleurs détaillé les opérations qui étaient programmées pour retrouver l’épave du bateau. Plusieurs Prud’homies d’Occitanie m’ont également contacté pour faire part de leur solidarité avec les pêcheurs agathois et, autant que faire se peut, apporter un soutien moral à la famille des deux garçons.

Une réunion prud’homale en projet
Gérald Chambre et plusieurs de ses collègues prud’hommes de la façade littorale d’Occitanie envisagent de tenir une réunion dans les plus brefs délais, afin d’évoquer plusieurs points de tension qui agitent la profession. Parmi ceux-ci, le respect des interdictions de pêche saisonnières, comme à Agde pour le poulpe, entre mai et octobre, où le rappel (et les contrôles) par les autorités maritimes des pêcheurs qui exercent sans la moindre autorisation ni diplôme ! "C’est incroyable, certains ont été contrôlés, verbalisés, mais ils continuent, au mépris de toutes les règles", regrette Gérald Chambre. Celui-ci souhaite une plus grande sévérité de la part de l’administration.

Olivier RAYNAUD




Cet article provient de Infocapagde
L'url pour cet article est : https://infocapagde.com/article.php?sid=4695