Infosondage
Etalement des paiements place de port sans frais vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 24
  • Commentaire(s) : 0
Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

14 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Photothèque
Inforigolo
0
Il n'est pas de voilier sans vent, de port sans bateaux et de joie sans être partagée.
Réseaux sociaux

Infocapagde : Quel avenir pour la grande plaisance au Cap d'Agde ? 486


PHR01260218.jpg

Au cours de la dernière décennie, les élus agathois ont privilégié la grande plaisance au détriement de la clientèle historique de ses plaisanciers principalement constitués de passionnés au pouvoir d'achat souvent limité.

Divers sondages effectués sur notre site, révèlent que ces plaisanciers estiment être mal traités par le gestionnaire du port. A titre d'exemple de nombreux plaisanciers ont été chassés du centre port, sans grande considération, au profit de cette grande plaisance et les tarifs de location de la place de port sont en forte augmentation.

Ces orientations ont été décidées de manière unilatérale alors qu'une étude sérieuse, faite par des gens de mer aurait attiré l'attention des décideurs sur les lourds handicaps du port qui sont son faible tirant d'eau, la faible profondeur du chenal d'accès qui est impraticable par mauvais temps venant du large (Sud Sud Est) et enfin sa zone technique ne permettant pas d'entretenir ces grosses unités.

Ces décideurs auraient dû se méfier de la concurence possible du port de Sète dont les activités portuaires historiques étaient en pleine mutation et pour certaines en voie de disparition.

Début 2019, selon l'article du Midi Libre, Mr André Lubrano indique que le port de Sète sera en mesure d'acceuillir les bateaux de la grande plaisance, il sera difficile pour notre port de les retenir.

A suivre...


redactionredaction Publié le : Lundi 26 février 2018

Anonyme Anonyme
Les petits plaisanciers trinquent sous la houlette de Ramses
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.