website logo

Stop à l’altération au fort de Brescou

dimanche 05 novembre 2017

Sujet : Midi Libre

ML01051117.jpg

Le fort de Brescou, bâti au XVIe siècle, a beaucoup souffert ces dernières années
ARCHIVES / OLIVIER RAYNAUD

Midi Libre 05/11/2017

Des travaux de sauvegarde vont être entamés courant 2018. Un première estimation du montant des travaux de sauvegarde devrait bientôt être livrée.

C'était à la mi-octobre et les membres de l'association des Amis du fort de Brescou, réunis pour leur repas annuel, apprenaient une bonne nouvelle après plusieurs années de mobilisation : des travaux de sauvegarde vont enfin être engagés sur l'ancienne prison d'État, normalement dans le courant de l'année 2018.

Qu'on ne s'y trompe pas pour autant : ça n'est pas demain la veille que le fort sera ouvert au public pour des visites guidées. Aujourd'hui, seule l'urgence de stopper la dégradation de l'édifice compte. “Le bastion Saint-Antoine, situé à gauche quand on débarque à Brescou et qui fait face à la jetée Richelieu, est notamment très mal en point”, témoigne Jean-Louis Guggisberg, président de l'association.

“La prise de conscience acquise”
Il y a peu, l'architecte narbonnais Frédéric Martorello, spécialiste de la restauration de monuments historiques, a été nommé à l'issue d'un comité de pilotage. D'ici la fin de l'année, sur la foi des études de photogrammétrie et des mesures effectuées par géoradar, il devrait livrer une première estimation du montant des travaux de sauvegarde. “On s'organisera ensuite pour lancer les différents marchés”, ajoute Hélène Caumil, ingénieur à la mairie d'Agde et chargée du dossier.

Pour Jean-Louis Guggisberg en tout cas, l'heure est à la satisfaction : “On entre enfin dans le vif du sujet. Même si les travaux prennent dix, vingt, ou trente ans, la prise de conscience est acquise, c'est irréversible. On s'est enfin rendu compte de l'importance de Brescou non seulement pour la ville, mais aussi pour les Agathois.” Les selfies sur la plage avec le fort en décor d'arrière-plan ont visiblement de beaux jours devant eux. Tant mieux !

OLIVIER RAYNAUD




Cet article provient de Infocapagde
L'url pour cet article est : http://infocapagde.com/article.php?sid=4475