Revue Presse : Les éoliennes en mer se chargent aussi de protéger l'environnement


ML01270317.jpg

Un courantomètre a été placé par Créocéan sous l'eau DR

Midi Libre 22/03/2017

Les bureaux d'études héraultais spécialisés Créocéan et Biotope ont été choisis par EolMed.

Dans l'aventure au long cours des éoliennes en mer qui s'écrit sur notre littoral, il existe des partenaires discrets mais indispensables à la réalisation de ces projets. Parmi eux, deux bureaux d'études spécialisés dans l'environnement, choisi par le consortium EolMed - porté par la société biterroise Quadran - en charge d'ériger une ferme pilote de quatre éoliennes au large de Gruissan et Port-la-Nouvelle.

Et qui se doit de répondre à un cahier des charges. Les missions de Créocéan et Biotope : évaluer les impacts et aider à l'implantation de ces géants d'acier dans une zone prédéfinie située entre 18 et 25 km de la côte.

"Notre travail est de définir les contraintes d'ordre environnementales mais aussi réglementaires", indique Thibault Schvartz responsable de l'antenne régionale de Créocéan, basée à Montpellier. La structure avait déjà travaillé sur la présélection du lieu auprès de Quadran, "une zone de moindre contrainte".

Elle a désormais jusqu'à la fin de l'année pour livrer ses résultats. Ils sont de trois ordres. Le plus important : depuis mi-mars, son étude d'impact sur la faune marine a débuté. Soit évaluer les répercussions des éoliennes sur les poissons, le plancton, la qualité du sédiment et les "bébêtes" qui y vivent par exemple.

"Pour la pêche, nous allons voir s'il y a des incidences sur la ressource, les éoliennes peuvent avoir un effet réserve, être des DCP, dispositif concentrateur de poisson", poursuit Thibault Schvartz. Qui évoque également des tests sur les possibilités de coactivité, pour faire une zone d'aquaculture (huîtres, moules) près de la ferme pilote.
Des relevés sur le terrain

Dans le même temps, chez Biotope, dont le siège est basé à Mèze (Hérault), les spécialistes ont débuté des mesures sur la présence des cétacés - tortues, dauphins, rorqual - et aussi des... oiseaux !

"Il y a des impacts, par exemple, la mortalité par les pales des éoliennes, notamment au printemps, lorsque les oiseaux partent ou viennent d'Afrique, il y a des routes migratoires prioritaires », indique Thomas Menut, directeur d'études. Et certaines espèces peuvent être protégées (comme le puffin des Baléares) ou non, rares ou patrimoniales, présentes ou non sur la zone concernée.

Du coup, pour étudier sous l'eau et sur l'eau, Biotope doit faire avec l'absence de carte précise de fréquentation sous-marine et n'a d'autre solution que le terrain pour effectuer des relevés. Par bateau, une fois par mois pendant un an et aussi par avion, à 400 m d'altitude.

"Nous ne pouvons pas mettre de radar, on utilise donc ces deux méthodes complémentaires pour établir des cartes de fréquentation », complète le naturaliste. Les deux bureaux vont remettre leurs travaux au préfet avec les mesures et éventuelles compensations proposées, comme le déplacement de population.

Par ailleurs, Créocéan travaille donc sur deux autres thématiques. Les mesures de houle, de courant et de vent calculées par une bouée spécialisée mise à l'eau mi-janvier au large de Gruissan-Leucate et gérée par l'équipe de la Rochelle. Pendant un an, elle va livrer de précieuses informations sur, par exemple, la houle maximale que l'éolienne devra affronter, pour permettre notamment de dimensionner le flotteur et adapter les ancres.

Enfin, l'étude des sols, primordiale pour EolMed afin de fixer les ancres. "Imaginez si au fond on tombe sur une tête de roche, il faut savoir s'il y a du sable, du rocher, du sédiment dur ou meuble", avertit Thibault Schvartz. Pour cela, ils vont faire des mesures au sonar, avec un poisson métallique diffuseur d'ondes ou encore des "carottes", des trous dans le sol pour tout vérifier.

YANICK PHILIPPONNAT


Publié le : Lundi 27 mars 2017
Précédent |  Suivant
Infosondage
Faut-il revenir à une gestion du port en régie municipale ?
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 343
  • Commentaire(s) : 6
Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

27 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Inforigolo
0
Eau : liquide douteux qui trouble le pastis.
Photos du passé
Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Réseaux sociaux
Infos préfecture maritime
  • FEU SIGNALE ETEINT - PORT DE PLAISANCE DE GRUISSAN
    LE FEU N°6 DU PORT DE PLAISANCE DE GRUISSAN EN POSITION 43-06,496N 003-06,479E EST SIGNALE ETEINT LES NAVIGATEURS A NAVIGUER AVEC PRUDENCE.
  • BOUE DE BALISAGE A LA DERIVE - LA CIOTAT
    1. BOUEE DE BALISAGE CYLINDRIQUE ROUGE A LA DERIVE LE 191445Z POSITION 43-09,21N 005-36,48E - 131/BEC DE L'AIGLE/2NQS LES NAVIGATEURS SONT PRIES DE NAVIGUER AVEC PRUDENCE 2. ANNULER CE MSG LE 221645 UTC AOU 17.
  • OBJET ENTRE DEUX EAUX - BAIE DE SAINT FLORENT
    1. OBJET DENTRE DEUX EAUX A LA DERIVE LE 191347 UTC AOU 17 POSITION 42-40,90N 009-17,49E - SUD BAIE DE SAINT FLORENT LES NAVIGATEURS SONT PRIES DE NAVIGUER AVEC PRUDENCE 2. ANNULER CE MSG LE 221347 UTC AOU 17.
  • ZONE INTERDITE A LA NAVIGATION - LA CROIX-VALMER
    1. DU SAMEDI 19 AOUT AU LUNDI 21 AOUT 2017, IL EST CREE AU LARGE DE LA PLAGE DE GIGARO DE LA COMMUNE DE LA CROIX-VALMER, UNE ZONE INTERDITE A LA NAVIGATION, AU MOUILLAGE ET AU CHALUTAGE, DELIMITEE PAR UN CERCLE DE RAYON 200 METRES CENTRE SUR LA POSITION 43-11,141N 006-35,499E 2. ANNULER CE MSG LE 212359 UTC AOU 17.
  • EXERCICE DE TIR
    1. EXERCICE DE TIR, 21 AOU DE 1100 A 1259 UTC DANS LA ZONE : 42-46,0N 006-40,0E / 43-05,0N 007-02,0E 43-05,0N 007-02,0E / 43-01,0N 007-30,0E 43-01,0N 007-30,0E / 42-53,0N 007-34,0E 42-53,0N 007-34,0E / 42-39,0N 007-09,0E 42-39,0N 007-09,0E / 42-24,0N 006-40,0E 42-24,0N 006-40,0E / 42-46,0N 006-40,0E (ZONEX 42 - 43 - 44 - 45 - 56) 2. ANNULER MSG LE 211359 UTC AOU 17
  • Accident de plongée à proximité de Marseille (Ile de Riou)
    Le vendredi 18 aout 2017 vers 10h00, le Cross Med (*) reçoit sur le canal 16 de la VHF un appel de demande d’assistance en provenance d’un bateau support de plongée à proximité de Marseille (Ile de Riou). Un des passagers, âgé de 62 ans, a été victime d’un malaise alors qu’il remontait d’une plongée à 42m. La vedette 152 de la SNSM qui se trouvait à proximité pour un...
  • Incendie à bord d’un yacht au large de l’aéroport de Nice (06) - Communiqué n° 3
    Point de situation à 8h00 Le Yacht de 40 mètres, le « If Only », qui était en feu au large de l’aéroport de Nice depuis le milieu de journée le jeudi 17 août, a sombré en soirée, à 21h50, par environ 650 m de fond. Il était alors situé à près de 6 km au Sud de l’aéroport de Nice. Les moyens sur place (sapeurs-pompiers du SDIS 06, marins pompiers de la base navale de...

Plus de contenu